Biodiversité

En raison de sa topographie diversifiée, le Valais abrite une faune et une flore très riches. Cette biodiversité est, dans notre canton comme dans le reste du monde, menacée. Ce n'est qu’à condition de préserver les biotopes existants et de créer un réseau d'habitats de grande valeur écologique que le Valais restera un haut lieu de la biodiversité.
 

Projet "Nos voisins sauvages Valais"

Les zones urbaines présentent une diversité étonnante de plantes et d'animaux. 40 des quelque 90 espèces de mammifères de Suisse et environ la moitié de toutes les espèces d'amphibiens et de reptiles peuplent également nos villages et nos villes. Mais nous savons peu de choses sur la présence et la répartition de ces voisins. Le projet "Nos voisins sauvages Valais" veut changer cela avec le soutien de la population.

artitle dans fauna.vs info 37/2020

 

L'ordonnance sur les lignes électriques doit être révisée

Le 30 septembre, nous avons remis au président du Conseil d'Etat valaisan, M. Roberto Schmidt, notre pétition "Mettons fin aux électrocutions de Hiboux grands-ducs". Ses 3500 signataires demandent que des mesures d'assainissement soient rapidement mises en oeuvre afin que tous les pylônes électriques dangereux du canton soient assainis dans un délai de cinq ans. Notre pétition semble avoir porté fruits, en parallèle d'autres démarches entreprises notamment par l'Antenne valaisanne de la Station ornithologique suisse. 

article dans fauna.vs info 37/2020

 

L’agriculture de demain: gestion alternative des prairies de fauche pour promouvoir la biodiversité

En 2010, l’Université de Berne a lancé un projet de recherches afin de mesurer l’influence du mode de gestion des prairies extensives sur la biodiversité. Dans le cadre de son travail de doctorat, Pierrick Buri a testé l’influence de trois types de gestions alternatives sur le développement des abeilles sauvages et des sauterelles. L’excellence de sa thèse a été couronnée par l’obtention du Prix bernois pour la Recherche sur l’Environnement (Berner Umwelt-Forschungspreis).

article dans fauna.vs info 28/2015

Retour