Actuel

fauna•vs info N° 36

Contenu: Sur la trace de l’ours en Valais: entre histoire et biologie; Rapaces électrocutés: 2500 signatures; La nouvelle correspondante régionale du RCVS; La nouvelle loi sur la chasse est clairement rétrograde; Chasse aux trophées de bouquetin: et la biologie?; Repeuplement artificiel des cours d’eau; La chasse traditionnelle à l’Ortolan; Gypaète barbu 2018: Monitoring et reproduction.

Chasse aux trophées de bouquetin: et la biologie?

Les séquences de tirs de bouquetins, diffusées par Mise au Point le 3 novembre dernier, ont choqué de larges cercles. Le bouquetin est placide et se laisse facilement approcher: il n’y a donc aucun mérite à abattre un tel animal. Mais au-delà des réactions émotionnelles, fort compréhensibles, suscitées par cette pratique bien valaisanne, posons-nous la question de son impact biologique. Est-elle ou non durable du point de vue cynégétique? Le tir de bouquetins mâles âgés a-t-il des implications sur la démographie et la reproduction de l’espèce?

Rapaces électrocutés: 2500 signatures

Le 30 septembre 2019, fauna.vs (Société valaisanne de biologie de la faune) a été accueilli par le président du Conseil d’Etat valaisan, Roberto Schmidt, au Palais du gouvernement, à Sion. Une délégation de fauna.vs lui a remis une pétition avec 2500 signatures qui demande que les pylônes électriques qui tuent les grands rapaces en Valais soient enfin assainis.

Bulletin fauna•vs N° 35

Contenu: Exposition au plomb: une situation alarmante pour les rapaces dans les Alpes; La recherche clarifie la question des loups dits «hybrides»; Pétition pour que les réseaux électriques valaisans soient enfin assainis; La disparition des insectes; Aigle royal et éoliennes: nouveau projet de recherche; Réseau Chauves-souris Valais: rapport d’activité 2018; Journée internationale d’observation du gypaète barbu.

Encore un rare hibou grand-duc tué par un pylône électrique

Le hibou grand-duc est un rapace nocturne rarissime en Valais. Alors que l’espèce était quasiment éteinte dans les années 1960-70, on compte actuellement une dizaine de couples nicheurs dans le canton. Un couple s’était installé dans les années 1980 dans la région de St-Léonard, mais les deux partenaires avaient été retrouvés morts électrocutés dix ans plus tard, en 1996.

Lagopède et tétras lyre: victimes d’un mode de chasse inadapté

Le lagopède et le tétras lyre déclinent en Valais mais on continue de les chasser de manière inadaptée: réponse lénifiante de l’Etat du Valais à un postulat parlementaire.