Amphibiens

Les amphibiens se divisent en deux grandes catégories: les urodèles (tritons et salamandres) et les anoures (grenouilles et crapauds). L’amphibien le plus fréquent en Valais est la grenouille rousse. La grenouille rieuse, introduite en Suisse, est une espèce considérée comme invasive. Elle représente une menace pour les espèces indigènes.
 

La salamandre tachetée

La salamandre tachetée est un amphibien d’assez grande taille (14–18 cm) facilement reconnaissable par ses taches jaunes lumineuses sur fond noir. Cet urodèle est assez venimeux et peut vivre plus de 20 ans. Deux sous-espèces occupent le Valais: la salamandre tachetée à bande (Salamandra salamandra terrestris), qui vit au Nord des Alpes et arbore en général des bandes et des taches jaunes et la salamandre tachetée méridionale (S. salamandra salamandra), qui vit au Sud des Alpes et ne montre que des taches jaunes isolées (elle peut être presque entièrement noire).

article dans fauna.vs info 32/2017

 

Le triton alpestre, dragon des Alpes

Le triton alpestre est le 2ème batracien le plus commun en Valais où, selon nos connaissances (novembre 2008), au moins 179 sites de reproduction sont connus. Il est certain que plusieurs petits plans d’eau de reproduction restent à découvrir, notamment en altitude.

article dans fauna.vs info 28/2015

 

Trois nouveaux crapauducs au lac de Morgins

Avec l’appui financier de la commune de Troistorrents, de l’OFEV, du Service des Forêts et du Paysage de l’Etat du Valais ainsi que de Pro Natura, la route internationale qui longe le lac de Morgins est équipée depuis septembre 2015 de trois nouveaux crapauducs (passages sous route pour batraciens).

article dans fauna.vs info 28/2015

Retour