Gypaète barbu

Le gypaète barbu a été persécuté sans relâche jusqu’à sa disparition des Alpes au début du 20ème siècle. Réintroduits, les gypaètes barbus se reproduisent à nouveau avec succès dans les Alpes et en Valais. Les rapports du Réseau Gypaètes Suisse occidentale sont publiés dans le bulletin fauna•vs info.

Gypaète barbu 2018: monitoring dans les Alpes de Suisse occidentale

En Suisse occidentale, le nombre de couples en voie d’installation continue à augmenter, tout comme le nombre d’observations qui a atteint cette année un nouveau record. Par contre, en 2018, la plupart des nidifications ont échoué: seul un couple sur les cinq ayant niché au moins une fois en Valais a réussi à mener un jeune à l’envol. A Berne, un nouveau couple a tenté une nidification, malheureusement ratée. Une première suisse hors du canton du Valais et des Grisons!

article dans fauna.vs info 36/2019


Exposition au plomb: situation alarmante pour les charognards dans les Alpes

Le plomb, élément répandu dans l’environnement, est connu pour ses effets néfastes sur la santé animale et humaine. Une étude récente menée par la Station ornithologique suisse a montré une fois de plus que certains grands rapaces comme l’aigle royal (Aquila chrysaetos) et le gypaète barbu (Gypaetus barbatus), deux espèces emblématiques de l’Arc alpin, sont particulièrement sensibles à la présence de plomb dans l’environnement. Ces deux espèces présentent en effet des taux anormalement élevés de plomb dans leur organisme. Des taux supérieurs à ceux relevés dans les Pyrénées ont même été mesurés pour le gypaète! Ces résultats mettent une nouvelle fois en évidence les dangers associés à l’utilisation de munition contenant du plomb.

article dans fauna.vs info 35/2019


Journée internationale d’observation du gypaète barbu dans les Alpes

Cette année, les données prises en compte pour les journées internationales d’observation se limitent à la date focale. Ceci dans un but d’homogénéisation des données, d’efficience et d’efficacité de traitement. C’est donc en date du samedi 6 octobre 2018 que des centaines d’ornithologues d’Autriche, de France, d’Italie et de Suisse se sont donnés rendez-vous en divers points répartis sur l’ensemble de l’Arc alpin afin d’observer le gypaète barbu (Gypaetus barbatus).

article dans fauna.vs info 35/2019


Gypaète barbu 2017: Monitoring dans les Alpes de Suisse occidentale

30 ans après le premier lâché de gypaètes barbu (Gypaetus barbatus) en Haute-Savoie (F), 20 ans après la première naissance d’un gypaète sauvage dans la même région et 10 ans après la naissance d’un gypaète valaisan, ce sont cinq jeunes qui se sont envolés en Valais en 2017. Dans l’ensemble des Alpes, au moins 49 territoires occupés ont produit 32 jeunes à l’envol.

article fauna.vs info 34/2018


Journées internationales d’observation du Gypaète barbu 2017

Une fois par an et pour la 12ème année consécutive, plusieurs centaines d’ornithologues d’Autriche, de France, d’Italie et de Suisse se sont retrouvés au même moment en différents points des Alpes européennes pour observer les Gypaètes barbus (Gypaetus barbatus). Cette année, ces journées organisées dans le cadre de l’IBM (International Bearded Vulture Monitoring) ont eu lieu du 7 au 15 octobre, avec un suivi plus intensif le samedi 7 octobre.

article fauna.vs info 33/2018


Gypaète barbu 2016: Monitoring dans les Alpes de Suisse occidentale

Ce chiffre représente le nombre de couples installés en Valais en 2016. De ces cinq couples, trois jeunes ont pris leur envol avec succès, dans trois régions bien distinctes: Derborence, Bagnes et Zermatt. 2016 fut donc une très belle année pour les gypaètes en Valais. Ce chiffre marque le nombre d’années depuis les premiers lâchers de gypaètes dans les Alpes après leur extermination. Avec, en 2016, 34 couples nicheurs et 25 jeunes à l’envol, la population alpine de gypaètes a de beaux jours devant elle. C’est pourquoi, le Réseau Gypaète Suisse occidentale (RGSO) tient à rendre hommage ici aux nombreux pionniers du programme de réintroduction des gypaètes dans les Alpes!

article fauna.vs info 32/2017


Journées internationales d’observation du Gypaète barbu 2016

Une fois par an et pour la 11ème année consécutive, plusieurs centaines d’ornithologues d’Autriche, de France, d’Italie et de Suisse se sont retrouvés au même moment en différents points des Alpes européennes pour observer les Gypaètes barbus (Gypaetus barbatus).

article fauna.vs info 31/2017


Gypaète barbu 2015: Monitoring dans les Alpes de Suisse occidentale

Grande nouvelle en 2015 pour les Gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) de Suisse occidentale: trois couples se sont reproduits avec succès, portant à dix le nombre de gypaètes sauvages nés dans notre région depuis 2007.

article dans fauna.vs info 29/2016


Journées internationales d’observation du Gypaète barbu 2015

Une fois par an et pour la 10ème année consécutive, plusieurs centaines d’ornithologues d’Autriche, de France, d’Italie et de Suisse se sont retrouvés au même moment en différents points des Alpes européennes pour observer les gypaètes barbus. Cette année, ces journées ont eu lieu du 3 au 11 octobre, avec un suivi plus intensif les amedi 10 octobre 2015. du gypaète barbu dans les Alpes.

article dans fauna.vs info 28/2015


Gypaète barbu 2014: monitoring dans les Alpes de Suisse occidentale

En 2014, les deux couples de Gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) cantonnés dans la vallée de Derborence (VS) se sont à nouveau reproduits avec succès. Au moins trois autres couples sont en phase d’installation en Valais et le nombre d’observations d’oiseaux de tous âges va croissant dans l’ensemble du territoire couvert par le Réseau Gypaète Suisse occidentale.

article dans fauna.vs info 27/2015


Journées internationales d’observation du Gypaète barbu 2014

Une fois par an et pour la 9ème année consécutive, plusieurs centaines d’ornithologues d’Autriche, de France, d’Italie et de Suisse se sont retrouvés au même moment en différents points des Alpes européennes pour observer les Gypaètes barbus (Gypaetus barbatus). L’année dernière, ces journées ont eu lieu du 11 au 18 octobre, avec un suivi plus intensif le samedi 11 octobre 2014.

article dans fauna.vs info 27/2015

 

Retour